• Comme un lundi...


    Lundi aprem, au boulot.

    J'ai besoin de l'avis de mon chef pour savoir comment continuer a implementer un truc sur mon programme (en fait, comme c'est lie a des parties de son GROS programme, la il faudra bien qu'on parle). Et hop, je viens de voir sur le tableau qu'il est en deplacement jusqu'a ce soir 19h (et de toute facon, on en parlera pas a 19 heures, car je suis pour la paix des menages moi :).
    Vu la situation, ce serait le moment ideal pour commencer (aie...) mon rapport de stage...

    Mouais, je vais plutot blogger :)


    La classe :
    Je viens de voir que maintenant, non seulement mon blogg est dans le "Blog Selector", mais aussi que je suis passe 8e du "Blog Traffic". Cool ca, ca fait 567 hits ce mois-ci a l'heure ou je vous parle. Je suis sur que je ne rattraperai jamais les 981 de Ange ou demon (oui Ange, le cul ca fait vendre), mais je pense qu'avec un petit effort, on pourrait "peter la gueule" aux 582 hits de Asthenia (je sais meme pas de quoi ca parle, mais j'aime bien la bagarre :)


    Le week end :
    Souvent on dit que le week end passe trop lentement, et que la semaine de boulot semble durer des annees... Visiblement, au Japon c'est l'inverse, la journee de travail passe trop vite, alors que j'ai l'impression de passer toute ma vie en week end.

    Vendredi soir a ete etonnament calme (pas de judo, pas de golf, pas de bar), je suis rentre tot a la maison et j'ai ete sage.

    Samedi a en revanche ete violent. Lever 3h30 pour le match de foot (ok, je me suis reendormi, mais j'ai vu la seconde mi-temps...). La tete dans le pate, ecouter les commentateurs japonais et leur prononciation rigolote des noms des joueurs francais. Puis, voir la France se faire mettre un but d'ecole... Recouche a 5h30 avec le reveil a 7h30.
    C'est assez incroyable, mais a 7h30, j'etais encore moins frais que devant France-Grece. Douche, petit dej, depart en velo pour la gare. J'y retrouve les potes du groupe de discussion, on monte dans le "Fresh Hitachi" (il y a 3 types de trains sur cette ligne : le normal -omnibus-, et 2 rapides : "Super Hitachi" et "Fresh Hitachi"). Oh joie, trajet en 1h30 avec une place assise reservee... c'est plus cher, mais face a 2h30 serre -assis ou debout- dans le regulier, je ne regrette pas l'investissement. Arrivee a Tokyo, direction Roppongi, le quartier ou se trouve l'ambassade americaine. La, je decouvre que devant une ambassade americaine, il y a plein de barrages de policiers qui te demandent tout les 2 metres ou tu vas. Le genre de choses qui te fait penser que finalement, etre francais c'est pas mal.
    La fete de l'independance dans l'ambassade americaine du Japon, ca pourrait se resumer comme suit :
    - Biere et coca gratuits a volonte
    - Hot dogs et hamburgers en vente
    - Tellement de drapeaux americains partout que tu sens la peur te monter au ventre (bonjour, Arnaud, je suis canadien francophone ;)
    - Des americains enveloppes
    - Des Harley Davidson
    - Des tattoos(?) effacables a l'entree (on en a tous pris un, je vais essayer de trouver une photo :)
    - Des GI au pectoraux surdeveloppes (avec aussi un cerveau atrophie)
    - Des japonaises completement nymphos qui se baladent dans le tas pour se "faire" un blanc (ou un noir cela dit, j'ai pas tres bien suivi)
    - Des GI qui tchatchent les nymphos japonaises (vas-y touche mes muscles... je parle japonais -3 mots-... promets-moi que tu viendras nous voir ce soir)
    - Moi qui tente aussi de draguer les japonaises nymphos et me prend autant de vent que les GIs :) (j'ai pas pu resister, special dedicace au groupe des 2 filles : celle avec la jupe noire mini de chez mini, et celle a la robe rouge fendue -plus fendue que ca, tu voyais son sein gauche- et au string noir)
    - Un canadien et un francais qui ont failli se faire arreter pour avoir ete pisse dans les fourres derriere l'ambassade. Tout ca parce que ca les faisait chier d'attendre 5 minutes en plein soleil devant les toilettes demontables... Desole, mais quand mon pote canadien m'a dit "Let's piss on the *Bush*", j'ai pas pu resister. Meme en faisant le guet a tour de role, on a failli se faire choper par un flic japonais (aie, attentat a la pudeur sur le territoire americain, ca aurait fait mal)

    Finalement, tous creves, on est rentres tot a la maison...

    Dimanche :
    Concert de la collegue a Hitachishi, un ensemble classique de 40 musiciens qui jouent du Lord of the Rings, ou des musiques contemporaines japonaises arrangees (Kawa no nagare no you ni). Bon moment... Surtout quand ils jouent "l'Arlesienne", qui se traduit en japonais par "La femme d'Arles", soit "aruru no onna". Evidemment, vu le potentiel de blagueur du groupe avec Taka et moi, ca a vite vire en "aruno no onna", "La femme d'Arnaud". Ca nous a fait deconne pendant une bonne demi heure ce truc...

    J'ai enchaine le soir avec un tonkatsu avec la prof de piano ; le tonkatsu, c'est super bon... mais alors pour le bide...
    Grand moment de solitude a la gare au moment de repartir quand mon bide me dit "Je vais lacher un truc !!!" et que je vois que les toilettes sont "traditional-style". Pour le style japonais, imaginez le turc et vous tombez pas loin.
    J'ai donc inaugure ma premier utilisation des toilettes *typiques* japonaises, et c'est pas un souvenir super agreable. Je passe les details mais je reste fan du style occidental (si quelqu'un maitrise, vous pouvez mettre des *tuyaux* en commentaires).

    Comme j'etais encore fun a 22h en rentrant a la maison, j'ai ENFIN ete voir la librairie erotique/porno juste en face de chez. Impression a chaud : je pensais vraiment qu'on etait gravement atteints en Occident, mais en fait, les japonais sont encore pires que nous (je reste encore un peu choque par le rayon "DVD scato et golden shower" en face du rayon "DVD viol" et "DVD filles de 14 ans")


    Boulot :
    Tsss...........................


    Messages persos :
    - Xav : je crois qu'ils ont avance la date de la fete par peur d'attentat mais c'est juste une rumeur que j'ai entendue...
    - La femme a gros seins (t shirt vert) de la fete de l'ambassade : Si seulement tu savais combien de mecs t'ont mate...


    Mot du jour :
    わかんね- wakanne- j'pige pas (argot total)


    A exporter :
    Les japonaises nymphos de l'ambassade

    A oublier :
    Les toilettes "japanese style"




  • Commentaires

    1
    J.
    Mardi 29 Juin 2004 à 20:31
    ah ces français !
    mdr !Alors comme ça tu as laissé un souvenir français aux japonais dans leurs toilettes ?? Merci d'avoir béni mon repas, j'étais en train de manger quand j'ai lu ton post :/ lol
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :